Maroc-Chine: Volonté commune de renforcer les relations économiques.

Vendredi 15 Mars 2019, M. Abdallah ABBAD, président de la Chambre de Commerce, d'Industrie et de Services de la Région de Rabat-Salé Kénitra, en présence de M. Hammani AMEHZOUNE, membre à la chambre et  président du conseil préfectoral de Salé, Mme SABAH HOUSNI, Trésorier Adjoint de la CCIS-RSK, M. Yassir SEBBAR, président de la commission industrie à la CCIS-RSK a reçu M. XU BING, vice président du china foreign trade centre, accompagné de messieurs GAO ZIJIAN, general manager of department of human resources of china foreign trade centre, M.han caibo, vip service manager of international communication department, et MS . LIU SHU, international promotion executive of international communication department.

 M.XU BING a déclaré que depuis la visite officielle de S.M. le Roi Mohammed VI en Chine en 2016, les relations entre les deux pays ne cessent de se renforcer, et que plusieurs conventions ont été signées. M. Xu Bing a rappelé que l'année 2018 marque le 60e anniversaire de l'établissement des relations bilatérales.

 

Les relations sino-marocaines sont entrées dans une nouvelle phase de développement marquée par un resserrement sans précédent des liens économiques, a t il ajouté. Les échanges commerciaux ont dépassé les quartes milliards US$ l'année dernière.

 

Le président de la délégation a passé en revue les actions entreprises par le China Foreign Trade Centre, depuis sa création, en faveur du développement commercial de la Chine, notamment la stratégie pour laquelle œuvre la Foire Canton, soulignant à cette occasion les réformes entreprises pour introduire les marchandises étrangères dans le marché chinois.

 

De son côté, M. Abbad a noté avec satisfaction la création d'une plateforme dédiée à accueillir les étrangers, soulignant que bien que le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et la Chine ait progressé de 50% , des efforts restent encore à déployer afin de booster le partenariat économique, augmenter et rééquilibrer le taux des échanges bilatéraux, actuellement déficitaire en faveur de la Chine, au profit des deux pays. 


Évoquant les potentialités économiques offertes par le marché marocain, M. Amehzoune a déclaré que le Maroc  dispose d'autant d'atouts que les investisseurs chinois peuvent exploiter, notamment sa position géographique entre l'Europe et l'Afrique et les Accords de libre-échange signés par le Royaume avec plusieurs pays, proposant à cet effet la création d'une plateforme d'exposition, que la région de RSK peut abriter, et ce pour exposer les produits marocains , chinois et africains en développant ainsi une pondération tripartite .

 

Au terme de cette rencontre les deux parties ont réitéré leurs fermes volontés à aller de l'avant et collaborer pour la promotion des échanges commerciaux sino-marocains ainsi que les investissements chinois au Maroc.


DÉLÉGATION